Navigation sur la Vilaine

Publié le par alhene

 

 

Les Bretons migrant vers l’Armorique aux Ve et VIe siècle lui donneront par ailleurs le nom de Ar Ster Velen, la rivière jaune.

 

Son nom pourrait aussi être lié aux nombreux moulins à vent qui étaient implantés sur ses rives. En effet, moulin se dit vilin en breton : Ster a Vilin signifierait donc la « rivière des moulins ». Associé au vent, fréquent dans sa vallée, Vilaine pourrait également venir du breton avelenn – rafales de vent – désignant la « rivière aux grands vents ».

 

Enfin, on dit par ces contrées qu’au temps où la duchesse Anne était reine, une jeune fille boiteuse, bossue, laide et pauvre aimait en secret un beau seigneur. Comme il ne la regardait pas et ne lui rendait pas son amour, elle pleura tant et si bien que de ses larmes naquit une rivière qu’on appela Vilaine, en souvenir d’elle

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article